pourpre.comLANGUE

> PLUS <


Des couleurs sur la langue

Voici des expressions et dictons faisant référence à des noms de couleurs. Sous chaque couleur, vous trouverez les expressions classées comme suit:

  1. Les sens de la couleur en tant que simple substantif ("un rouge", "un bleu"), éventuellement accompagné d'un adjectif simple ("un petit blanc", "la grande bleue")
  2. Les expressions simples constituées d'un nom et de la couleur en tant qu'adjectif ("le péril jaune", "une colère noire")
  3. Les expressions plus complexes

La liste n'est pas exhaustive. N'hésitez pas à m'écrire si vous en connaissez d'autres. Toutes les expressions francophones sont les bienvenues: amis antillais, belges, québécois, sénégalais, suisses... à vos claviers !

blanc - blanc & noir - bleu - brun - chocolat - gris - jaune
marron - noir - orange - rose - rouge - vert - violet - couleurs

 blanc

un blanc
Un silence dans une conversation.
un Blanc, une Blanche
Un homme, une femme de type caucasien, personne à la peau claire.
un petit blanc
1. Un verre de vin blanc.
2. (Belgique) Un petit verre d'alcool de Genièvre ou de Pecket.
une blanche
1. En musique, une note dont la durée est de deux temps.
2. Une bière blanche (type de bière de couleur claire).
de la blanche
De l'héroïne.
année blanche
Année scolaire ou universitaire que des troubles sociaux ou politiques ont empêché de valider.
arme blanche
Arme à lame. Une arme non bronzée, par opposition à l'arme à feu.
l'armée blanche
En Belgique, nom d'un groupe de résistants durant la seconde guerre mondiale.
balle à blanc
Munition pour pistolet ou fusil ne contenant que la charge explosive, sans balle (projectile).
en blanc
(pour un document) Sans écriture. "Un chèque en blanc": sans indication du bénéficiaire.
blanc-bec
Jeune homme ignorant et fat (jeune homme dont la bouche n'est pas encore assombri par la moustache).
être blanc
Avoir les cheveux blancs.
être blanc comme un cachet d'aspirine
Ne pas être bronzé du tout
être blanc comme un linge
Être pâle, livide de peur.
être blanc comme neige
Innocent.
être blanc-bleu
Avoir une réputation intacte.
les blouses blanches
Le corps médical hospitalier.
bruit blanc
(acoustique) Son composé de toutes les fréquences audibles.
bulletin blanc
Bulletin de vote vierge, vide (voir vote blanc).
col blanc
Employé de bureau, par opposition à l'ouvrier.
colère blanche
Forte colère: "être blanc de colère".
cordage blanc
(marine) Cordage qui n'a pas été goudronné.
coupe blanche, à blanc-estoc
Abattage total d'une forêt ("couper à blanc").
éléphant blanc
Gouffre financier, projet démesuré.
examen blanc
Examen-test.
fer-blanc
Métal des boites de conserves.
magie blanche
Magie qui n'a pas recours à de mauvais esprits.
mariage blanc
Mariage qui n'a pas été consommé, ou mariage arrangé.
merle blanc
Chose d'une grande rareté ou personne aux qualités exceptionnelles.
moine blanc
Moine cistercien.
nuit blanche
Nuit passée sans dormir.
oie blanche
Ingénue.
or blanc
Richesse représentée par la neige et le tourisme qui y est lié.
Ancien nom du platine (aujourd'hui, alliage d'or et de palladium ou de nickel.
page blanche
Page vierge.
les pages blanches
(France) Annuaire téléphonique des particuliers.
peur blanche
Forte peur: "avoir une peur blanche".
russe blanc
Russe pro tsariste.
salle blanche
Pièce dont l'atmosphère et l'empoussièrement sont contrôlés.
sauce blanche
Sauce faite de farine et de beurre qu'on n'a pas fait roussir.
voix blanche
Voix sans timbre.
vers blancs
Vers non rimés.
vote blanc
Vote d'abstention ou de rejet, protestataire.
poisson, viande, pain, fourmi, ver, raisin, vin... blanc
Chose claire, par opposition à celle de la même espèce qui est d'une autre couleur (raison noir, vin ou viande rouge, etc).
avoir/donner carte blanche
Avoir/Donner toute latitude: "je lui ai donné carte blanche".
blanchir sous le harnais
Acquérir de l'expérience.
bonnet blanc et blanc bonnet
La même chose sous deux formes ou appellations différentes.
chauffé à blanc
1. (métal) Porté à une température telle que le métal ou l'alliage devient blanc.
2. Très remonté.
connu comme le loup blanc
Très connu, connu de tous, en parlant d'une personne.
de but en blanc
Sans préparation, à l'improviste.
donner un blanc seing
Donner son aval sans limite.
être/mettre dans de beaux draps blancs
Être/Mettre dans l'embarras (de nos jours, on dit "être/mettre dans de beaux draps").
se faire des cheveux blancs
S'inquiéter.
faire chou blanc
Echouer. Anciennement: "faire coup blanc".
fixer quelqu'un dans le blanc des yeux
Le regarder avec assurance, impudence.
hisser le drapeau blanc
Se rendre, capituler.
histoire cousue de fil blanc
Une histoire dont le caractère mensonger saute aux yeux.
manger son pain blanc
Faire le plus facile, traverser la période la plus heureuse. Cf. "manger son pain noir".
marquer un jour d'une pierre blanche
Le garder parmi les jours fastes dont on gardera la mémoire.
montrer patte blanche
Justifier de son identité, d'une autorisation pour être admis.
saigner à blanc
Épuiser, exploiter.
la semaine du blanc
Période consacrée par les magasins à la vente de linge de maison.
tirer à blanc
Réagir, protester sans obtenir de résultats.
voir la vie en blanc
(vieux) Voir la vie en rose.

 blanc  & noir

un noir au blanc
Une impression en illustrations et textes blancs sur fond noir.
noir sur blanc
Par écrit, en toutes lettres.
aller/passer/changer du blanc au noir
Changer d'avis, être versatile.
dire blanc et noir
Ne pas prendre parti.
dire tantôt blanc, tantôt noir
Dire tout et son contraire.
l'un dit blanc, l'autre noir
L'un dit une chose, l'autre son contraire.
vie mêlée de blanc et de noir
Une vie extrême.
film en noir et blanc
Film cinématographique ou d'appareil photo sensible uniquement à la luminosité, ne rendant donc pas les couleurs mais seulement des nuances en noir, gris et blanc.

 bleu

un bleu
1. Un hématome.
2. (armée) Une jeune recrue. On dit aussi "bleusaille", ou "bleu bite" (argot).
3. Une combinaison de travail en toile bleue.
le bleu
(Nouvelle-Calédonie) L'eau profonde: "plonger dans le bleu".
les Bleus
1. L'équipe de France de football.
2. Plus généralement, toute équipe sportive française.
la grande bleue
La mer Méditerranée.
du gros bleu
Du vin rouge de mauvaise qualité (voir aussi "du gros rouge").
un bas-bleu
Une femme savante, d'une pédanterie ridicule.
casque bleu
Soldat de l'ONU.
col bleu
1. Matelot de la Marine Nationale.
2. Ouvrier, employé affecté à un travail manuel, par opposition à un employé de bureau (cf. "col blanc").
colère bleue
Colère violente.
conte bleu
Sornettes ou discours mensonger. A l'origine: récit merveilleux ayant un dénouement heureux.
cordon bleu
Cuisinier (cuisinière) très habile.
enfant bleu
Enfant atteint de la maladie bleue.
l'heure bleue
Moment qui précède l'aube.
la maladie bleue
Maladie cardio-vasculaire donnant à la peau une teinte bleuâtre.
menton bleu
Menton rasé laissant deviner une barbe très noire.
officier bleu
Officier qu'un capitaine de vaisseau créait sur son bord faute d'officier majeur.
l'or bleu
Richesse représentée par la mer et le tourisme qui y est lié.
papier bleu
Exploit (acte) d'huissier.
un petit bleu
Télégramme ou pneumatique.
une peur bleue
Une peur violente.
la planète bleue
La planète Terre.
trou bleu
(Nouvelle-Calédonie) Bassin plus profond dans un lagon ou une rivière, trou d'eau dans lequel on peut plonger de haut.
steak bleu
Steak grillé extérieurement mais cru à l'intérieur.
zone bleue
Zone urbaine où la durée de stationnement est limitée.
avoir des bleus à l'âme
avoir du bleu au cœur
Être mélancolique, triste.
avoir le sang bleu
Être d'origine noble.
détenir le ruban bleu
Avoir la première place dans un domaine quelconque.
donner son bleu à quelqu'un
(Québec) Le renvoyer, le licencier: "Il ne faisait pas l'affaire, je lui ai donné son bleu".
être bleu de quelque chose
(Nouvelle-Calédonie) Être plein de quelque chose: "C'est bleu de poissons sur la patate".
être bleu de quelqu'un
(Belgique) Être amoureux, épris, fou de quelqu'un. L'adorer.
être bleu
en rester bleu
en être tout bleu
Être figé d'étonnement.
être bleu pétrole
(Nouvelle-Calédonie) Être très embêté ou avoir très peur.
être dans le bleu
1. Être dans un rêve.
2. Être dans l'incertitude; aussi: "il nage dans le bleu" (familier).
être fleur bleue
Être candide, voire naïf.
faire (le) bleu
S'absenter, sécher les cours.
"Même couleur, mais bleu"
(Nouvelle-Calédonie) Expression destinée à dérouter l'interlocuteur.
passer au bleu
Escamoter, oublier à dessein.
signer à la croix bleue
(Nouvelle-Calédonie) S'engager à ne plus consommer d'alcool (du nom du mouvement de l'église évangélique "Croix Bleue"): "T'as signé à la croix bleue ?".
tête-bleu !
(juron) Sur la tête de Dieu. "Bleu" pour "Dieu" se retrouve dans les jurons ventrebleu, palsambleu, morbleu, jarnibleu, tubleu, parbleu, corbleu, sacrebleu, etc.
n'y voir que du bleu
N'y rien voir.

 brun

un brun, une brune
Personne aux cheveux bruns.
un brun
(Québec) Un billet de 100 dollars (qui est de couleur brune).
une brune
Une bière brune (type de bière de couleur sombre).
une langue brune
Un lèche-bottes.
la peste brune
Contamination par des idées d'extrème-droite.
les chemises brunes
Sections d'Assauts sous le régime nazi.
à la brune
sur la brune
Vers le commencement de la nuit: "rendez-vous à la brune".
à la brunante
(Québec) A la brune.
aller de la brune à la blonde
Être inconstant dans ses amours (DAF6).
être brun au jeu
Être chanceux.
faire brun
"Il fait brun": il fait presque nuit, c'est le crépuscule (expression entendue en Vendée, attesté dans DAF4).

 chocolat

être chocolat
Être éberlué en se rendant compte que l'on a été dupé.
être chocolat bleu pâle
(Belgique) Avoir mal au cœur, ou être mal en point, notamment le lendemain d'une soirée trop arrosée.
faire le chocolat
Faire le naïf, le crédule.

 gris

du gris
Du tabac ordinaire.
un petit gris
1. Sorte de champignon.
2. Sorte d'escargot.
3. Frère de la congrégation de Saint-Jean (par référence à la robe de bure grise).
4. Écureuil à la fourrure gris bleutée.
gris de Lille
Sorte de fromage.
bois gris
Bois de chauffage.
éminence grise
Conseiller occulte d'un homme de pouvoir.
matière grise
Le cerveau. "Faire travailler sa matière grise": réfléchir (familier).
or gris
Alliage d'or, de zinc et de nickel, d'apparence argentée.
vie grise
Vie terne, sans éclat.
vin gris
Sorte de vin rosé, pâle et légèrement cuivré, principalement fait avec un cépage pinot noir.
avaleur de pois gris
Glouton, gourmand.
être gris
(familier) Être à moitié ivre, éméché.
il fait gris
Le temps est couvert et froid.
faire grise mine à quelqu'un
Le traiter avec froideur, lui faire mauvais accueil.
"la nuit, tous les chats sont gris"
Dans certaines circonstances, on se trompe facilement.
en voir de grises
Eprouver de grandes difficultés.

 jaune

un jaune
1. (familier) Personne de type asiatique.
2. Un briseur de grève.
un petit jaune
Pastis avec peu d'eau.
de la jaune
De l'eau-de-vie vieillie en fût, par opposition à la blanche.
conte jaune
Histoire à dormir debout.
étoile jaune
Signe de reconnaissance dont on avait imposé le port aux Juifs au cours du Moyen Âge et sous le régime nazi.
fièvre jaune
Maladie infectieuse et contagieuse due au virus amaril.
les pages jaunes
(France) Annuaire téléphonique des professionnels.
passeport jaune
Pièce d'identité des forçats libérés.
le péril jaune
Danger que constitueraient les pays de race jaune à cause de leur surpeuplement dû à une forte natalité. Par extension, danger économique de provenance asiatique.
tête jaune
(Nouvelle-Calédonie) Bouquet de corail de couleur jaune.
un ventre jaune
Un habitant de la Bresse (les Bressans consommaient du maïs, et avaient la réputation d'être riches et de cacher leur or).
vin jaune
Vin blanc du Jura issu d'un seul cépage, le Savagnin.
être jaune
Être peureux (spécialement en parlant d'un sportif ?).
être jaune de jalousie
Éprouver une forte jalousie.
être peint en jaune
Être trompé par sa femme.
rire jaune
Rire avec contrainte, pour dissimuler son dépit.

 marron

marron
Qui s'est enfui dans les bois afin de vivre en liberté (en parlant d'un esclave noir des colonies d'Amérique, notamment).
(La Réunion) Sauvage, en parlant d'un animal ou d'un fruit.
avocat / médecin marron
Qui exerce une profession le plus souvent sans titre et dans une intention malhonnête.
ouvrage marron
Ouvrage imprimé clandestinement.
donner/envoyer un marron
(familier) Donner un coup de poing. Ici, marron désigne le fruit.
être marron
(familier) Être refait, dupé, victime, ou être pris sur le fait, arrêté.
faire quelqu'un marron
Abuser, tromper.
paumer/faire/servir quelqu'un marron
Le surprendre, l'arrêter.

 noir

un noir, une noire
(vieux) Personne aux cheveux noirs (voir "un brun, une brune").
un Noir, une Noire
Personne d'origine africaine.
une noire
En musique, une note dont la durée est d'un temps.
un (petit) noir
Une tasse de café.
le noir
(Québec) La nuit: "chauffer dans le noir" (conduire de nuit). On dit aussi "la noirceur" pour l'obscurité.
boite noire
1. Dispositif qui, placé dans un avion, permet de garder un historique du vol et des communications.
2. Mécanisme, système ou partie logicielle qu'on sait utiliser, mais dont le fonctionnement interne est inconnu.
caisse noire
(dans une entreprise ou une association) Réserve d'argent illégale, généralement en liquide, et qui n'a pas d'existence comptable.
chambre noire
Partie arrière d'un appareil photo, dans laquelle est glissée la pellicule ou la surface sensible, à l'abri de la lumière.
colère noire
Forte colère.
œil au beurre noir
Œil tuméfié suite à un coup.
film noir
Film policier ou d'épouvante, classiquement les films américains des années 1940-1950.
gadelle noire
(Québec) Cassis (une gadelle est une groseille).
humour noir
Humour basé sur la maladie, la mort.
gueule noire
Surnom donné au mineur de charbon.
magie noire
Magie qui a pas recours à de mauvais esprits, qui est utilisée pour faire le mal (par opp. à magie blanche).
marée noire
1. Nappe d'hydrocarbures provenant d'un pétrolier, dérivant à la surface de la mer, et qui vient s'échouer sur les côtes.
2. (figuré) Phénomène difficile à endiguer.
moine noir
Bénédictin de l'abbaye de Cluny.
nuit noire
Nuit sans lune, donc extrêmement sombre.
l'or noir
Le pétrole.
série noire
1. Série de romans policiers. A l'origine, une collection créée à la Libération par Marcel Duhamel pour Gallimard.
2. Série d'évènements malheureux ou tragiques: "Encore deux accidents sur la N20, la série noire continue".
tableau noir
Tableau d'ardoise à l'école.
trou noir
1. Astre qui s'est effondré sur lui-même, développant une force gravitationnelle telle qu'il avale tout, y compris la lumière.
2. Amnésie temporaire mais profonde: "J'allais prendre la parole, et là, plus rien, le trou noir".
avoir des idées noires
Avoir de sombres pensées.
bête noire de quelqu'un
Personne ou chose qu'on a en aversion.
être noir
(familier) Être ivre.
être d'humeur noire
Être mélancolique.
être sur la liste noire de quelqu'un
Faire partie des ennemis de quelqu'un.
être dans le noir (le plus complet)
Ne rien comprendre à quelque chose, tout en ignorer.
manger son pain noir
Faire le plus difficile, traverser la période la plus malheureuse. Cf. "manger son pain blanc".
il fait noir comme dans un four
Il fait extrêmement sombre.
noir de monde
Qui est populeux: "La place était noire de monde".
se noircir
S'enivrer, s'ivrogner.
noircir une situation
peindre une situation en noir
Être exagérément pessimiste sur la situation.
travailler au noir
Travailler sans être fiscalement déclaré.
voir tout en noir
broyer/faire du noir
s'enfoncer dans le noir
Être très pessimiste, triste, mélancolique.

 orange

passer à l'orange
1. Griller un feu orange.
2. Passer de justesse.

 rose

homme rose
Homme qui a développé, sur le plan psychologique, des caractéristiques associées aux femmes.
téléphone, messagerie rose
Service téléphonique érotique.
ce n'est pas tout rose
Ce n'est pas agréable.
envoyer (qqn) sur les roses
(familier) Envoyer promener, se débarrasser de (quelqu'un). Ici, les roses désignent les fleurs.
la période rose bonbon
La période "Barbie" ou "princesse" des petites filles.
voir des éléphants roses
(familier) Être sous l'emprise de la drogue. Avoir des hallucinations.
voir tout en rose
Être optimiste.

 rouge

un rouge
1. Un communiste.
2. (Québec) Un billet de 50 dollars (il est de couleur rouge).
du gros rouge
(familier) Du vin rouge de mauvaise qualité.
alerte rouge
Alerte de la plus haute importance: "Politique de la santé: alerte rouge chez les jeunes médecins".
carton rouge
Sanction.
fil rouge
Fil conducteur d'une énigme, d'un jeu.
lumière rouge
(Québec) Feu rouge.
peau-rouge
1. Indien d'Amérique du Nord.
2. Malfaiteur pratiquant l'agression et le vol à Paris ou dans les grandes villes.
la planète rouge
La planète Mars.
russe rouge
Jusqu'en 1917, russe révolutionnaire.
le téléphone rouge
Ligne téléphonique entre chefs d'état.
agiter le chiffon rouge
Aborder un sujet polémique.
avoir le rouge au front
ne pas donner un sou rouge
(Suisse) Ne pas vouloir payer: "Je n'en donnerai pas un sou rouge". En Suisse, le sou rouge est la pièce en cuivre de 1 centime, très peu usitée.
être rouge de honte
Être honteux.
être rouge comme un coq / une écrevisse / une pivoine / une tomate
Rougir sous le coup d'une émotion forte (colère, honte, timidité...).
chasser le cerf rouge
(Nouvelle-Calédonie) Braconner en volant du bétail.
être dans le rouge
(familier) Avoir un compte débiteur à la banque.
être sur liste rouge
Avoir un numéro de téléphone absent de l'annuaire.
être la lanterne rouge
Être le dernier (référence à la lanterne placée à l'arrière du dernier véhicule d'un convoi pour en signaler la fin).
se fâcher tout rouge
Se fâcher sérieusement.
manger du pain rouge
Vivre de crimes, d'assassinats.
méchant comme un âne rouge
Très méchant.
passer au rouge
Griller un feu rouge.
sortir du rouge
Avoir amélioré sa situation bancaire.
tirer à boulets rouges
Attaquer durement.
voir rouge
Avoir un violent accès de colère.

 vert

un vert
Un écologiste.
le billet vert
Le dollar.
l'habit vert
Le costume des académiciens.
l'île verte
1. Nom d'une île québecoise sur le fleuve Saint-Laurent.
2. Surnom donné à l'Irlande.
la langue verte
L'argot.
petits hommes verts
Extraterrestres.
son vert
Son au timbre aigu.
une verte réprimande
Une vive réprimande.
un vin vert
1. Nom donné au vin jeune légèrement pétillant au Portugal.
2. Vin qui n'a pas assez vieilli.
avoir la main verte/les doigts verts
Être doué pour l'entretien des plantes.
avoir le nombril vert
Être jeune, immature.
"chou vert et vert chou"
(Belgique) La même chose sous deux formes ou appellations différentes (voir "bonnet blanc et blanc bonnet").
donner le feu vert
Donner l'autorisation.
employer le vert et le sec
Utiliser tous les moyens.
envoyer quelqu'un au diable vert / au diable Vauvert
S'en débarrasser en l'envoyant au loin.
être vert
1. (familier) Être stupéfait par quelque chose de déplaisant: "J'suis vert!".
2. (Nouvelle-Calédonie) Être fatigué, malade ou profondément vexé.
être vert de peur
Éprouver une peur bleue !
être vert de rage
Se fâcher tout rouge !
manger son blé en vert
Dépenser son capital avant qu'il ait rapporté.
se mettre au vert
(familier) Aller se reposer à la campagne.
prendre quelqu'un sans vert
Le prendre au dépourvu.
des vertes et des pas mûres
Des choses scandaleuses et choquantes.
un vieillard encore vert
Un vieillard resté vigoureux.
une volée de bois vert
Une volée de coups vigoureux.

 violet

conte violet
(vieux) Histoire abracadabrante, à dormir debout.
voir des anges violets
(vieux) Avoir des visions creuses.
faire (du) feu violet
(vieux) Emballement passager pour une chose. DAF1: "Faire quelque chose qui éclate d'abord, & qui dure peu".

 couleurs

couleur
1. Chacune des quatre marques du jeu de cartes (carreau, cœur, pique, trèfle).
2. Opinion politique d'une personne, d'un groupe: "Quelle est la couleur de ce journal ?"
couleurs
1. Brillant, éclat d'un évènement, d'une situation: "Une description pleine de couleurs".
2. Marque distinctive d'un groupe: "Les couleurs du club de football de Saint-Etienne".
3. (héraldique) Émaux autres que les métaux et les fourrures.
homme de couleur
Personne qui n'a pas la peau blanche, qui n'est pas de type caucasien.
couleur locale
Ensemble des caractéristiques extérieures des personnes et des choses en un lieu et une époque donnés: "Avec les chapeaux, ça fait très couleur locale !"
annoncer la couleur
Faire connaître clairement ses intentions.
changer de couleur
Pâlir ou rougir sous le coup d'une émotion.
"des goûts et des couleurs, il ne faut disputer"
Chacun peut avoir son opinion.
en faire voir de toutes les couleurs
Faire subir des tracasseries.
haut en couleurs
D'une originalité accentuée.
hisser les couleurs
Monter le drapeau.
peindre l'avenir sous de belles / de tristes couleurs
Voir l'avenir de manière optimiste / pessimiste.
prendre des couleurs
Bronzer.
rêver en couleurs
(Québec) Se faire des illusions.

Sources: Le Petit Larousse, Dictionnaire de l'académie française, Le TLFI, les archives du groupe fllf, Le dictionnaire de "la brousse en folie" (expressions calédoniennes), et vos contributions !!

http://pourpre.com21 Novembre 2012
  Droits réservés - Dernière mise à jour: 21 Novembre 2012 - RSS