pourpre.com

Expressions en jaune

blanc - blanc et noir - bleu - brun - couleur - gris - jaune - noir - orange - rose - rouge - vert - violet
code jaune
(Québec) En milieu hospitalier, code d'urgence indiquant l'absence d'un patient ou sa fugue.
Voir: code blanc
conte jaune
Histoire abracadabrante, à dormir debout. Les habitants de l'État de New York ont bien plus que nous les moyens de soutenir la concurrence. Je traite donc toute cela de conte jaune, et de projets misérables (Dix ans au Canada de 1840 à 1850, Antoine Gérin-Lajoie, 1888).
Voir: conte violet
étoile jaune
Signe de reconnaissance dont on avait imposé le port aux Juifs au cours du Moyen-Âge et sous le régime nazi.
être peint en jaune
Être trompé par son conjoint.
fièvre jaune
Maladie infectieuse et contagieuse due au virus amaril.
foie jaune
Personne peureuse, lâche.
franchir la ligne jaune
Dépasser les bornes, aller trop loin. Ils ont parfois aussi franchi la ligne jaune en sabotant du matériel, ou pire, en séquestrant leur patron (Le management de la colère, Christine Ducros, 2010).
de la jaune
De l'eau-de-vie vieillie en fût, par opposition à celle restée incolore. Dites-donc, espèce de Borgia, donnez-moi de la jaune, de votre pissat d'âne premier numéro (L'Assommoir, Émile Zola, 1877).
un jaune
(nom)
  1. (familier) Une personne de type asiatique.
  2. Un briseur de grève. Elle et Galfe se regardèrent, échangeant dans ce regard la même pensée. À coup sûr, c'étaient des raccolés, des jaunes embauchés sans bruit par la direction pour mater la grève (La Grande Grève, Charles Malato, 1905).
jaune de jalousie
(rare) Éprouvant une forte jalousie. Je ne laisserai point refroidir ma colère : j’exciterai Page à recourir au poison ; je le rendrai jaune de jalousie (Les joyeuses commères de Windsor, William Shakespeare (trad. Benjamin Laroche), 1842).
Voir: vert de jalousie
les Pages Jaunes
(France) Annuaire téléphonique des professionnels.
Voir: les Pages Blanches
passeport jaune
Pièce d'identité fournie aux forçats au moment de leur libération. Je m'évadai. On tira le canon d'alerte ; car, nous autres, nous sommes, comme les cardinaux de Rome, habillés de rouge, et on tire le canon quand nous partons. Leur poudre alla aux moineaux. Cette fois, pas de passeport jaune, mais pas d'argent non plus (Le dernier jour d'un condamné, Victor Hugo, 1829).
péril jaune
Danger que constitueraient les pays d'extrême-orient à cause de leur surpeuplement dû à une forte natalité. Par extension, danger économique de provenance asiatique. Alors, vous ne craignez plus le péril jaune, ce terrible pullulement des barbares asiatiques qui devaient, à un moment fatal, déborder sur notre Europe, la bouleverser et la féconder de nouveau ? (Les Quatre Évangiles - Fécondité, Émile Zola, 1898).
petit jaune
Pastis avec un peu d'eau.
rire jaune
Rire avec contrainte, pour dissimuler son dépit.
ventre jaune
(familier) Habitant de la Bresse. Cette expression viendrait du fait que les Bressans consommaient du maïs, ou de leur mauvaise réputation d'être riches.