pourpre.com

Expressions en blanc

blanc - blanc et noir - bleu - brun - couleur - gris - jaune - noir - orange - rose - rouge - vert - violet
année blanche
Année scolaire ou universitaire que des troubles sociaux ou politiques ont empêché de valider. Année perdue ou dont on n'a retiré aucun bénéfice.
arme blanche
Arme à lame. Une arme non bronzée, par opposition à l'arme à feu. (...) il était de plus robuste, intrépide jusqu'à la témérité, maître passé au maniement de toute arme blanche, et si habile chasseur, qu'on n'eût point trouvé son pareil à dix lieues à la ronde (Le Médecin bleu, Paul Féval, 1860).
l'Armée blanche
  1. En Russie en 1917, armée combattant le régime soviétique.
  2. (ou Brigade blanche) En Belgique, nom d'un groupe de résistants durant la seconde guerre mondiale.

Voir: russe blanc, l'Armée rouge
avoir/donner carte blanche
Avoir/donner toute latitude pour agir. Comme j'ai une vague fonction officielle, reprit Race, on m'a donné carte blanche (Mort sur le Nil, Agatha Christie, 1937).
balle à blanc
Munition pour pistolet ou fusil ne contenant que la charge explosive, sans balle (projectile). Mon plan, c'était de le mettre en joue et de tirer une balle à blanc, pour lui montrer la différence entre la réalité et la fiction. (Sauvage, François Gravel, 2011).
un blanc
(nom)
  1. Un silence dans une conversation. Elle le devina souriant au bout du fil, crut qu'il allait la quitter, raccrocher. Il y eut un blanc, une hésitation entre friture et écho, puis elle l'entendit à nouveau (Le Dieu des papillons, Jacques Lanzmann, 1993).
  2. "Un blanc", "une blanche" : un homme, une femme de type caucasien, personne à la peau claire. — Général, dit un mulâtre qui s'exprimait plus clairement que les autres, c'est un blanc ; il faut qu'il meure ! (Bug-Jargal, Victor Hugo, 1826).

Voir: une blanche
blanc de colère
Habité d'une grande colère réprimée au point d'en pâlir.
Voir: colère blanche, rouge de colère
blanc-bec
Jeune homme ignorant et fat. Cette expression vient du fait qu'un homme jeune n'a pas encore la bouche assombrie par la moustache. Pluriel: des blancs-becs. Dégage la piste, blanc-bec. C'est une tablée de matelots (Le Maître des dragons, Fabrice Collin, 2008).
de la blanche
De l'héroïne. Comme il passait, l'un d'eux lui dit d'une voix basse mais distincte : — Tu veux de la blanche, tu veux du crack ? (Le troisième jumeau, Ken Follett, 1996).
une blanche
(nom féminin)
  1. En musique, note dont la durée est de deux temps. — À quoi te sert-elle ? Tu ne sais pas la lire. Les noires, les blanches, les croches, ça ne veut rien dire pour toi (Les Voyageurs, Hugues Drappier, 1997).
  2. Bière blanche, type de bière claire et légèrement laiteuse. — Qu'est-ce que tu veux boire ? — Comme toi, me dit-elle, une blanche. — Ah oui, et si je n'ai pas envie de boire une blanche ? (Éviter les péages, Jérôme Colin, 2015)

Voir: une noire
blanchir de l'argent
Réinvestir de l'argent provenant d'actes illégaux (trafic de drogue, d'armes...) dans des activités autorisées. Tu soudoies quelqu'un par ici, tu soudoies quelqu'un par là, et tu paies un banquier bienveillant pour t'aider à blanchir l'argent (Mafias, Gilbert Thiel, 2014).
blanchir sous le harnais
Acquérir de l'expérience. Son expérience de flic blanchi sous le harnais avait joué contre lui (Une chapelle sous la pluie, Jean-François Berson, 2015).
blouses blanches
Corps médical hospitalier. Les blouses blanches de ces messieurs-dames racontent leur profession; surtout qu'ils ont des stéthoscopes accrochés autour du cou, insigne suprême, manière de balayer les confusions éventuelles. On dirait des petites cloches à vaches (Concerto pour porte-jarretelles, San-antonio, 1976).
bruit blanc
(acoustique) Son composé de toutes les fréquences audibles.
bulletin blanc
Bulletin de vote vierge, vide.
Voir: vote blanc
de but en blanc
Sans préparation, à l'improviste, brutalement. Cependant, comme elle ne désespérait jamais de devenir actrice, elle se montrait encore plus chaleureuse que d'habitude la fois suivante, elle me demandait de but en blanc des nouvelles de ma mère ou prenait l'initiative de me servir une cuillerée de riz de sa propre main, si bien qu'il m'était encore plus difficile de me lever pour prendre congé (Le musée de l'innocence, Orhan Pamuk, 2008).
"c'est bonnet blanc et blanc bonnet"
La même chose sous deux formes ou appellations différentes. Je crois qu'il faut maintenant qu'on explique à nos compatriotes (...) qu'Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, c'est bonnet blanc et blanc bonnet (Luc Carvounas sur LCP, octobre 2016).
Voir: "c'est chou vert et vert chou"
le carnet blanc
Dans un quotidien ou un hebdomadaire, rubrique des annonces de mariages qui ont été célébrés récemment.
Voir: le carnet rose
chauffé à blanc
  1. Dont la température a beaucoup augmenté, en référence à la couleur blanche que prend un métal ou un alliage lorsqu'on le chauffe en fonderie. Au mois d'août, il n'était pas rare de voir le wattman tourner avec force la manivelle du frein et, quittant son tram chauffé à blanc, aller s'affaler chez Croûtebelle, au milieu des voyageurs (L'enfant du Mont-Salvat, Henry Bonnier, 1980).
  2. Très remonté. La foule qui, voici quatre heures, chauffée à blanc, se disait prête à restaurer par la force l'autorité du Torquemada de la Terreur s'est dissoute au fil de la soirée (L'assassinat de Robespierre, Jean-Christophe Buisson, 2014).
chèque en blanc
  1. Chèque signé mais sans mention du bénéficiaire et/ou du montant.
  2. "Signer / Donner un chèque en blanc" : donner des moyens financiers sans limiter le montant. Nous ne donnerons pas de chèque en blanc à l'Éducation Nationale (Michel Sapin, mars 2012)
code blanc
(Québec) En milieu hospitalier, code d'urgence indiquant une personne violente au sein de l'hôpital.
Voir: code gris
col blanc
Employé de bureau, par opposition à l'ouvrier. Vient de l'époque où les employés de bureau portaient une chemise blanche. "Crime en col blanc" : crime financier commis par une personne de haut rang social.
Voir: col bleu
colère blanche
Importante colère.
Voir: blanc de colère, colère bleue
connu comme le loup blanc
Très connu, connu de tous, en parlant d'une personne. Je vais être connu comme le loup blanc à Copenhague, et j'ai pour amis beaucoup de peintres jeunes et pour ennemis les vieux croûtons et d'autres incapables qui me craignent comme la peste et sur lesquels je cogne à tour de bras (Paul Gauguin).
cordage blanc
(marine) Cordage qui n'a pas été goudronné.
coupe blanche
Abattage total d'une forêt ("couper à blanc"). On trouve aussi "coupe à blanc-estoc".
cousu de fil blanc
Clairement mensonger, qui ne trompe personne, en parlant d'une histoire, d'une intrigue, d'une excuse.
document en blanc
Document vierge, sans écriture.
donner son blanc seing
Donner son aval sans limite. Ni Guillaume, ni le gouvernement prussien et pas davantage les Etats confédérés n'étaient prêts à donner à Bismarck un blanc-seing (Bismarck, Jean-Paul Bled, 2005).
éléphant blanc
Gouffre financier, projet démesuré. Nigeria: Tinapa, l'éléphant blanc à 450 millions de dollars (Challenges, mai 2017).
être blanc
Avoir les cheveux blancs.
être blanc comme neige
Être parfaitement innocent. Ne t'empresse pas de te réjouir, car cela ne signifie pas que tu sois blanc comme neige (L'ami d'enfance de Maigret, Georges Simenon, 1940).
être blanc comme un cachet d'aspirine
Avoir la peau très pâle, ne pas être bronzé du tout. Elle était blonde avec un visage soyeux, blanc comme un cachet d'aspirine et un regard absent comme un cachet d'artiste (C'est pas sorcier, Harry !, Gordon Zola, 2006).
être blanc comme un linge / comme un drap
Être pâle, livide de peur. On dit aussi blanc comme un drap, comme un mort. J'ai tout de suite compris qu'un événement grave s'était produit en le découvrant, blanc comme un linge, tenant mon BlackBerry à la main (Copycat, James Patterson, 2012).
être blanc-bleu
Avoir une réputation intacte. J'ai dit à mes petits copains que t'étais blanc-bleu, c'est pas pour qu'ils s'aperçoivent demain que je leur ai bourré le mou (Wendy2, Vincent Ravalec, 2004).
être dans de beaux draps blancs
(vieilli) Être dans l'embarras, compromis, dans une fâcheuse posture. De nos jours, on dit "être dans de beaux draps".
examen blanc
Examen-test, sans valeur diplômant. C'était quoi déjà cette belle phrase d'Euripide que nous avions eue comme sujet au bac blanc ? Il faut tenir le hasard pour un dieu et ? (Le voyage de Nina, Frédérique Deghelt, 2014).
faire chou blanc
Échouer, rater son but. Anciennement : "faire coup blanc". Lors d'un interminable entretien avec le Pr Bourgoneau, Poirot essaya de déterminer si Halliday lui avait parlé de ses projets pour la fameuse soirée, mais il fit chou blanc (Les Quatre, Agatha Christie, 1927).
fer-blanc
Acier fin recouvert d'étain, dont on fait notamment les boîtes de conserves. Un jour, il y eut beaucoup de brouillard ; sur les radeaux, sur tout ce qui flottait, les gens tapaient sur des casseroles de fer-blanc pour empêcher les vapeurs de leur rentrer dedans (Les aventures de Huckleberry Finn, Mark Twain, 1884).
fondu au blanc
(cinéma) Remplacement progressif de l'image par du blanc, fondu enchaîné vers du blanc.
hisser le drapeau blanc
Se rendre, capituler. Alors, battu d'avance, Archi hissa le drapeau blanc (L'homme du paradis, Philippe Bouin, 2015).
magie blanche
Magie qui n'a pas recours à de mauvais esprits.
Voir: magie noire
manger son pain blanc
Faire le plus facile, traverser la période la plus heureuse.
Voir: manger son pain noir
mariage blanc
  1. Mariage qui n'a pas été consommé. La société qu'il évoquait était celle des privilégiés dont l'éducation, la distinction et la délicatesse tempéraient l'individualisme, des aristocrates du cœur et de l' esprit pour qui la fraternité était un mariage blanc (Europa, Romain Gary, 1972).
  2. Mariage arrangé.
marquer un jour d'une pierre blanche
Se souvenir d'un jour comme étant l'un des plus fastes, l'un des meilleurs. Il semble heureux, explique qu'il fête la situation à sa manière : il troque un expresso contre une soupe Royco. C'est sa façon à lui de marquer ce jour d'une pierre blanche (Nous étions des êtres vivants, Nathalie Kuperman, 2010).
merle blanc
Chose d'une grande rareté ou personne aux qualités exceptionnelles.
moine blanc
Moine cistercien.
Voir: moine noir
montrer patte blanche
Justifier de son identité, d'une autorisation pour être admis. La voiture franchit un premier portail, son conducteur montra patte blanche à plusieurs points de contrôle et déposa ses passagers devant l'entrée du bâtiment (Labyrinthe fatal, Douglas Preston et Lincoln Child, 2015).
nuit blanche
Nuit passée sans dormir. Ça n'allait pas du tout à mon genre de beauté, de réfléchir après une nuit blanche (Nestor Burma et le monstre, Léo Malet, 1946).
oie blanche
Jeune femme naïve, ingénue.
opération blanche
Ensemble d'opérations financières entre deux entités qui au final ne produit ni perte ni gain. Nous nous contenterons de dire qu'au point de vue financier, M. Barthou a répété à plusieurs reprises que l'opération qu'il proposait était une opération blanche, ce qui signifie que l'État n'y gagnerait et n'y perdrait rien ; il n'y aurait ni perte, ni bénéfice (Chronique de la quinzaine, histoire politique, Francis Charmes, 1908).
or blanc
  1. Ressource de couleur blanche, rare ou chère, et constituant donc une richesse pour un pays ou un secteur : la neige (pour les domaines skiables), le coton, le riz, l'ivoire, le sel, le lithium, la coquille Saint-Jacques...
  2. Ancien nom du platine.
  3. Alliage d'or et de palladium ou de nickel.
les Pages Blanches
(France) Annuaire téléphonique des particuliers.
Voir: les Pages Jaunes, liste rouge
petit blanc
  1. Verre de vin blanc. Elle en crache contre un peigne-cul malodorant qui inflige ses effluves au bar sous prétexte d'un petit blanc limé (Le casse de l'oncle Tom, Frédéric Dard, 1987).
  2. (Belgique) Petit verre d'alcool de Genièvre ou de Pecket.
peur blanche
Peur intense au point d'en pâlir.
regarder quelqu'un dans le blanc des yeux
Regarder quelqu'un avec détermination, voire avec impudence. On trouve aussi "fixer dans le blanc des yeux". Peu d'instants après, il reparut, tenant dans ses bras un fort gros chat, et le regardant, comme on dit, dans le blanc des yeux, il affirma sans hésiter : Il n'est pas encore tout à fait midi. Ce qui était vrai (L'horloge (Le Spleen de Paris), Charles Baudelaire, 1869).
russe blanc
  1. Russe pro-tsariste.
  2. Cocktail à base de vodka et de lait.

Voir: l'Armée blanche
saigner à blanc
Épuiser, exploiter jusqu'au bout. Quel réconfort pourrait-on encore entretenir dans un monde chaotique, fait de brutalité et d'invraisemblance, saigné à blanc par un enchaînement de guerres d'une rare violence (Les hirondelles de Kaboul, Yasmina Khadra, 2002).
salle blanche
Pièce dont l'atmosphère et l'empoussièrement sont contrôlés, en hôpital ou dans certaines industries (mécanique ou électronique de précision, biotechnologies, etc).
sauce blanche
Sauce faite de farine et de beurre qu'on retire du feu avant qu'elle ne roussisse.
se faire des cheveux blancs
S'inquiéter. Petite Mat, heureusement, était là pour te défendre. Ta mère se faisait des cheveux blancs quand tu sortais avec tes cousins (Poupe, François Cérésa, 2016).
semaine du blanc
Période consacrée par les magasins à la vente de linge de maison.
syndrome de la page blanche
(ou "vertige de la page blanche") Peur tétanisante qui peut saisir un auteur au moment de commencer une oeuvre, ou en cours d'écriture, par manque d'idées ou crainte de médiocrité. Le syndrome de la page blanche ? Le blocage de l'écrivain ? De quoi parlez- vous ? Pas la moindre trace de blocage chez Michael Noonan (Sac d'os, Stephen King, 1998).
tirer à blanc
Utiliser une arme à feu avec une balle à blanc.
Voir: balle à blanc
vers blancs
(poésie) Vers non rimés.
vin blanc
Vin de couleur jaune clair, par opposition au vin rouge qui a fermenté avec la peau sombre de raisin noir.
Pour de nombreux aliments, on peut en désigner une sorte "blanche" par opposition à une seconde sorte d'une autre couleur: viande blanche, poisson blanc, pain blanc, raisin blanc, vin blanc...
voir la vie en blanc
(vieilli) Être heureux, de nature optimiste, voir le bon côté des choses. On utilise aujourd'hui l'expression "voir la vie en rose".
Voir: voir la vie en rose
voix blanche
Voix sans timbre. — Pourquoi ne pas faire appel à... à un prêtre ? dit Crawford d'une voix blanche. Deux prêtres même, bien costauds. (Parmi les tombes, Tim Powers, 2012).
vote blanc
Vote de rejet, protestataire, qu'on réalise en glissant un bulletin blanc dans l'urne.
Voir: bulletin blanc