pourpre.com

Expressions en rouge

blanc - blanc et noir - bleu - brun - couleur - gris - jaune - noir - orange - rose - rouge - vert - violet
agiter le chiffon rouge
Aborder un sujet polémique.
alerte rouge
Alerte maximum. Politique de la santé : alerte rouge chez les jeunes médecins.
l'Armée rouge
L'armée bolchévique mise en place par le gouvernement soviétique en 1918 pour combattre l'armée russe tsariste.
Voir: l'Armée blanche
avoir le rouge au front
Être confus, avoir honte. Mais ici, sous les regards ennemis de lady Campbell, sa honte remportait sur sa crainte amoureuse. La comtesse avait le rouge au front ; elle tremblait, — non plus pour Rio-Santo, mais pour elle-même (Les mystères de Londres, Paul Féval, 1844).
carton rouge
Sanction d'exclusion, sur le modèle du carton brandi par un arbitre lors d'un match de football. La fondation innove avec l'opération Carton rouge au mal logement.
code rouge
(Québec) En milieu hospitalier, code d'urgence indiquant qu'un incendie s'est déclenché.
Voir: code orange
du gros rouge
(familier) Du vin de mauvaise qualité.
Voir: du gros bleu
être dans le rouge
(familier) Avoir un compte débiteur à la banque.
être rouge comme une tomate / une pivoine / une écrevisse / un coq...
Rougir sous le coup d'une émotion forte (colère, honte, timidité).
feu rouge
(France) Feu de signalisation au rouge.
Voir: lumière rouge
fil rouge
Fil conducteur d'une énigme, d'un jeu. Meyer tenta un instant de capter le fil rouge de l'épisode sans parvenir à se concentrer (Au fer rouge, Marin Ledun, 2015).
lanterne rouge
Dernier d'une compétition, le plus mauvais (en référence à la lanterne qu'on plaçait à l'arrière du dernier véhicule d'un convoi pour en signaler la fin).
liste rouge
(France) Les numéros de téléphones qui n'apparaissent dans aucun annuaire. J'en avais assez de ces appels intempestifs, j'ai demandé à être mis sur liste rouge.
Voir: liste orange
lumière rouge
(Québec) Feu de signalisation au rouge.
Voir: feu rouge
manger du pain rouge
Vivre de crimes, d'assassinats. Il m'a fait observer que s'il ne mangeait pas de pain rouge il ne fallait pas en dégoûter les autres ; et que vous pourriez me donner un coup de main (Les mystères de Paris, Eugène Sue, 1843).
méchant comme un âne rouge
Particulièrement méchant. Le petit Cambremer, voyant que tout lui était permis, est devenu méchant comme un âne rouge (Un drame au bord de la mer, Honoré de Balzac, 1834).
ne pas en donner un sou rouge
(Suisse) Ne pas en vouloir, à aucun prix. En référence à la pièce cuivrée d'un centime. Je n'en donnerai pas un sou rouge.
Orchestre rouge
Pendant la seconde guerre mondiale, nom donné par les Nazis à des groupes de résistants en contact avec les soviétiques.
passer au rouge
Ne pas s'arrêter en franchissant un carrefour alors que les feux de circulation sont rouges.
Voir: passer à l'orange
peau-rouge
  1. (désuet) Indien d'Amérique du Nord.
  2. (argot) (vieux) Bandit commettant ses méfaits dans les grandes villes.
la planète rouge
La planète Mars.
un rouge
(nom)
  1. Un communiste. Au début, raconte une réfugiée, il nous était difficile de voir la différence entre les rouges et les cosaques (Les Russes blancs, Alexandre Jevakhoff, 2007).
  2. (Québec) Un billet de cinquante dollars canadiens.
rouge de colère
Rempli d'une telle colère que le visage en rougit.
Voir: voir rouge, se fâcher tout rouge, blanc de colère
rougir de plaisir / de honte
Avoir les joues qui rougissent sous le coup du plaisir / de la honte. J'ai ri tout à l'heure, mais maintenant je rougis de honte. Une épée ! (Lorenzaccio, Alfred de Musset, 1833).
Voir: rosir de plaisir
russe rouge
Jusqu'en 1917, russe révolutionnaire, opposé aux russes blancs.
Voir: rouge, russe blanc
se fâcher tout rouge
Se fâcher fort, au point d'en avoir le visage qui rougit.
Voir: rouge de colère
sortir du rouge
Sortir d'une situation financière délicate.
talon rouge
(vieux) Personne prétentieuse et maniérée.
le téléphone rouge
La ligne téléphonique directe - et par extension tout type de communication - entre les chefs d'états.
tirer à boulets rouges
Attaquer durement. C'était le premier mal qu'on disait d'elle, mais aussi, comme on se vengeait d'avoir attendu si longtemps ! A-t-on assez tiré à boulets rouges sur sa personne ! (Une vieille maîtresse, Jules Barbey d'Aurevilly, 1851).
voir rouge
Avoir un violent accès de colère.
Voir: rouge de colère