pourpre.com

Expressions en gris

blanc - blanc et noir - bleu - brun - couleur - gris - jaune - noir - orange - rose - rouge - vert - violet
avaleur de pois gris
Glouton, gourmand. Ulysse, affligé du carnage / Que faisait cet anthropophage, / Ce maître avaleur de pois gris, / Reprend à la fin ses esprits (Le Virgile travesti, Paul Scarron, 1648-1653).
bois gris
Bois de chauffage.
carte grise
(France) Carte d'immatriculation d'un véhicule.
cellules grises
Les neurones, le cerveau. Puis il tapote non sans complaisance son crâne ovoïde et énonce avec une profonde satisfaction : Le véritable travail s'accomplit à l'intérieur. Les petites cellules grises, n'oubliez jamais les petites cellules grises, mon ami (Le crime du golf, Agatha Christie, 1923).
code gris
(Québec) En milieu hospitalier, code d'urgence indiquant une fuite toxique externe aux bâtiments.
Voir: code noir
crayon gris
Autre nom du crayon à papier. Frémissant malgré lui, il se la rappela, petite fille, le jour où il avait senti la cruelle pression de ses dents éblouissantes ; il se rappela le crayon gris du docteur promené sur les deux blanches cicatrices et y laissant comme l'impression du fer rougi au feu (Elsie Venner, épisode de la vie américaine, Paul-Émile Daurand-Forgues, 1861).
du gris
Du tabac ordinaire, voire de mauvaise qualité. J'espère en tout cas qu'il ne vous a pas fait courir sur le parvis acheter du gris ? (Le Marquis des Eperviers, Jean-Paul Desprat, 2012)
Éminence grise
Conseiller occulte d'un homme de pouvoir. Il n'a pas encore l'âge d'être électeur, celui-là, et il est déjà un des plus puissants personnages de l'État, une sorte de petite Éminence grise. (Maurin des Maures, Jean Aicard, 1908).
en voir de grises
Éprouver de grandes difficultés à accomplir quelque chose. Le colonel passa devant notre compagnie ; il m'adressa la parole : Eh bien, vous allez en voir de grises pour votre début (L'enlèvement de la redoute, Prosper Mérimée, 1829).
être gris
Être éméché, légèrement ivre.
Voir: être noir
faire grise mine
  1. Être contrarié.
  2. (faire grise mine à quelqu'un) Traiter quelqu'un avec froideur, lui faire mauvais accueil.
gris de Lille
Sorte de fromage.
"il fait gris"
Le temps est couvert, le ciel empli de nuages gris.
matière grise
Le cerveau.
Voir: cellules grises
"la nuit, tous les chats sont gris"
Dans certaines circonstances, on se trompe facilement.
or gris
Alliage d'or, de zinc et de nickel, d'aspect argenté.
petit gris
  1. Sorte de champignon à lamelles.
  2. Escargot de l'espèce Helix aspersa. Bien que la pluie tombe à verse, Nathalie Aubin, bien encapuchonnée, a décidé de longer les murs du village en quête d'escargots, des petit-gris. Sans être une hélicicultrice confirmée, elle connaît tout de ces gastéropodes (Un père indigne, Corinne Céron Pottier, 2012).
  3. Frère de la congrégation de Saint-Jean, en référence à leur robe de bure grise.
  4. Espèce d'écureuil à la robe grise à gris bleuté. Louise, qui commençait son travail à huit heures et demie, était partie depuis quelques minutes, serrée dans son manteau de drap sombre au col et aux parements de petit-gris, une toque de petit-gris sur la tête (Crime impuni, Georges Simenon, 1954).
souris grise
Durant la seconde guerre mondiale, femme travaillant pour la Gestapo (en référence à leur uniforme gris). Quelques-uns de ces tuyaux provenaient des nuits chaudes de Paulot à l'hôtel Regina, où il les glanait entre les bras d'une souris grise de la Kommandantur ou d'un major de la SS (Lansquenet, Pierre Combescot, 2002).
vie grise
Vie terne, sans éclat, morne. Ce bonheur à travers sa vie grise et nuageuse lui sembla bien bon, me dit-elle le lendemain (Le Lys dans la vallée, Honoré de Balzac, 1836).
vin gris
Sorte de vin rosé, pâle et légèrement cuivré, principalement fait avec un cépage pinot noir.