pourpre.com

Expressions en brun

blanc - blanc et noir - bleu - brun - couleur - gris - jaune - noir - orange - rose - rouge - vert - violet
aller de la brune à la blonde
Être inconstant dans ses amours.
avocat / médecin marron
Avocat ou médecin qui exerce sa profession le plus souvent sans diplôme et dans une intention malhonnête.
avoir le nez brun
(Québec) Fayoter.
un brun
(nom)
  1. "Un brun", "une brune" : une personne aux cheveux bruns. Il n'a pas oublié qu'il a dansé le boléro sous les rochers de la sierre de Grenade avec une brune aux boucles d'oreilles d'argent, aux castagnettes d'ivoire (Gaspard de la nuit, Aloysius Bertrand, 1920).
  2. (Québec) Un billet de cent dollars (qui est de couleur brune).
à la brunante
(Québec) À la brune.
à la brune
(ou "sur la brune") Vers le commencement de la nuit. Le lendemain, - car il ne vivait que de lendemains en lendemains, il n'y avait, pour ainsi dire, plus d'aujourd'hui pour lui, - le lendemain il ne trouva personne au Luxembourg, il s'y attendait ; à la brune, il alla à la maison (Les Misérables, Victor Hugo, 1862).
une brune
(nom féminin) Une bière dont la couleur peut aller du brun jusqu'au noir. La couleur est due à la torréfaction du malt.
Chemises brunes
Sections d'assaut sous le régime nazi. Derrière lui, deux Chemises brunes maintenaient par les bras un homme nu coiffé d'un seau (L'Hiver du monde : le Siècle, Ken Follett, 2012).
code brun
(Québec) En milieu hospitalier, code d'urgence indiquant un déversement interne de produits toxiques.
Voir: code rouge
donner / envoyer un marron
(familier) Donner un coup de poing (ici, "marron" désigne le fruit).
être brun au jeu
Être chanceux.
être chocolat
Être éberlué en se rendant compte que l'on a été dupé.
être chocolat bleu pâle
(Belgique) Avoir mal au cœur, être mal en point, notamment le lendemain d'une soirée trop arrosée.
être marron
(familier) Être refait, dupé, victime, ou être pris sur le fait, arrêté.
faire le chocolat
Faire le naïf, le crédule.
faire quelqu'un marron
(familier)
  1. L'abuser, le tromper.
  2. Le surprendre, l'arrêter (on peut dire également "servir / paumer quelqu'un marron").
il fait brun
Il fait presque nuit, c'est le moment du crépuscule.
langue brune
Personne flatteuse, obséquieuse.
marron
(adjectif) (La Réunion) Sauvage, en parlant d'un animal ou d'un fruit.
un marron
(nom) Un homme qui s'est enfui dans les bois afin de vivre en liberté, en parlant d'un esclave noir des colonies d'Amérique notamment.
ouvrage marron
Ouvrage imprimé et distribué clandestinement.
la peste brune
La contamination par des idées d'extrême-droite. Bientôt, la "peste brune" déferlait sur l'Europe dans un grand bruit de bottes (La peste, Albert Camus, 1947).