pourpre.com

Expressions en bleu

blanc - blanc et noir - bleu - brun - couleur - gris - jaune - noir - orange - rose - rouge - vert - violet
avoir des bleus à l'âme / avoir du bleu au cœur
Être mélancolique, triste. Le lendemain, donc, après m'être réveillé tremblant d'effroi, avec des bleus à l'âme comme au corps, je retournai à l'agence (Les enfants de la peur, Frank Delaney, 2011).
avoir les bleus
(Québec) Avoir le cafard. Synonyme d'"avoir des bleus à l'âme".
bas-bleu
Femme savante, d'une pédanterie ridicule. On trouve l'expression avec ou sans tiret. Un bas bleu, Madame de Villeparisis en avait peut-être été un dans sa prime jeunesse, et, ivre alors de son savoir, n'avait peut-être pas su retenir contre des gens du monde moins intelligents et moins instruits qu'elle, des traits acérés que le blessé n'oublie pas (À la recherche du temps perdu, Marcel Proust, 1913).
le bleu
(Nouvelle-Calédonie) La mer aux endroits où elle est profonde, apparaissant alors d'un bleu sombre.
un bleu
(nom)
  1. Un hématome. Je me passe très bien de l'humeur massacrante de mon père et de son tempérament explosif. Ou des fois où il attrapait ma mère par le bras et serrait jusqu'à lui faire un bleu (Struck, Deb Loughead, 2010).
  2. Une combinaison de travail en toile bleue.
  3. (armée) Une jeune recrue. On dit aussi une "bleusaille" ou un "bleu bite" (argotique). Par extension, une personne inexpérimentée : Il n'a jamais eu aucun mandat, c'est un bleu en politique.
  4. "un Bleu" : un fromage à pâte persillée, dans lequel s'est développé un champignon faisant apparaître des taches bleues : le Bleu d'Auvergne, le Bleu de Bresse...
les Bleus
L'équipe de France de football. Par extension, toute équipe sportive représentant la France dans des compétitions internationales.
carte bleue
Carte bancaire de paiement.
casque bleu
Soldat de l'ONU.
code bleu
(Québec) En milieu hospitalier, code d'urgence indiquant un arrêt cardiaque.
Voir: code vert
col bleu
  1. Matelot de la Marine nationale française.
  2. Ouvrier, employé affecté à un travail manuel, par opposition à un employé de bureau.

Voir: col blanc
colère bleue
Colère violente. Tu vois, Pa il n'a rien dit, mais en ce moment, il est dans une colère bleue. Ah ! c'est comme ça, qu'il se dit, eh ben elle va voir (Les raisins de la colère, John Steinbeck, 1939).
Voir: colère blanche
conte bleu
Sornettes ou discours mensonger. À l'origine, désignait un récit merveilleux au dénouement heureux.
cordon bleu
Cuisinier ou cuisinière talentueux.
donner / recevoir son bleu
(Québec) Licencier / Être licencié : Il ne faisait pas l'affaire, je lui ai donné son bleu.
du gros bleu
(vieux) Du vin rouge de mauvaise qualité.
Voir: du gros rouge
enfant bleu
Enfant atteint de la maladie bleue.
être / nager dans le bleu
  1. Rêver, se faire des illusions. Il se rengorgeait de posséder ce royal ami, il se pavanait orgueilleusement dans cette pensée et nageait dans le bleu (Les mésaventures de John Nicholson, Robert Louis Stevenson, 1922).
  2. Être dans l'incertitude.
être bleu / en rester bleu / en être tout bleu
Être figé d'étonnement.
être bleu de quelqu'un
(Belgique) Être fou amoureux de quelqu'un.
être bleu de quelque chose
(Nouvelle-Calédonie) Avoir une grande quantité de quelque chose : C'est bleu de poissons sur la patate (c'est plein de poissons sur l'édifice corallien).
être bleu pétrole
(Nouvelle-Caldéonie) Être très embêté ou avoir très peur.
faire bleu
S'absenter, faire l'école buissonnière.
fleur bleue
Sensible, candide, voire naïf. Vous savez, j'ai rencontré celle qui allait devenir ma femme lorsque je fréquentais l'Université. Je sais que, vu ce qui s'est passé, personne ne peut croire à mon côté fleur bleue (Frontières invisibles, Jean Baret, 2012).
la grande bleue
La mer Méditerranée.
l'heure bleue
Moment avant l'aube ou après le coucher de soleil, lorsque le ciel se teinte uniformément d'un bleu profond. Le jour commençait à poindre. C'est l'heure bleue, dit Léon. L'instant où les fées rentrent chez elles (La nuit de coquelicots, Nadine Monfils, 1999).
Voir: à la brune
maladie bleue
Maladie cardio-vasculaire donnant à la peau une teinte bleuâtre.
menton bleu
Menton rasé laissant deviner une barbe dense et très noire. Le navire virait continuellement pour éviter les écueils, et le pilote attentif caressait son menton bleu (Conte bleu, Marguerite Yourcenar, 1996).
n'y voir que du bleu
Ne s'apercevoir de rien, se faire duper. Eh bien, me croirez-vous ? Le détective n'y vit que du bleu. Il crut que j'étais réellement un fils de famille français, travaillé par les problèmes d'une fin d'adolescence difficile (Les triomphes de Sherlock Holmes, Gérard Dôle, 2008).
officier bleu
Officier qu'un capitaine de vaisseau créait sur son bord faute d'officier majeur.
or bleu
Richesse représentée par la mer et par les activités qui y sont liées.
papier bleu
Exploit (acte) d'huissier, ainsi nommé à cause de la couleur du papier utilisé jusqu'en 2010.
passer au bleu
Escamoter, oublier à dessein.
petit bleu
  1. Télégramme ou pneumatique, ainsi nommé à cause de la couleur bleu-gris du papier utilisé.
  2. Vin rouge bas-de-gamme.
peur bleue
Peur violente. Mais lui, comprenant très bien que les camarades lui jouaient des mauvais tours ou lui montaient des bateaux pour lui faire peur, ne se mettait jamais en colère et continuait à avoir peur, une peur bleue (L'homme foudroyé, Blaise Cendrars, 1945).
la planète bleue
La planète Terre.
ruban bleu
Première place dans le domaine indiqué : Cette entreprise détenait le ruban bleu des économies d'énergie.
sang bleu
De rang noble ou royal. Je montais les chevaux de l'homme d'affaires, qui voulait bien le souffrir par respect pour mon sang bleu (pour ma haute puissance), mais il commençait à trouver mon séjour un peu long ; mon père m'avait assigné une pension de douze cents francs, et se croyait damné de donner du pain à un jacobin (La Chartreuse de Parme, Stendhal, 1839).
signer à la croix bleue
(Nouvelle-Calédonie) S'engager à ne plus boire d'alcool (du nom du mouvement de l'église évangélique "Croix bleue").
tête-bleu !
(juron) Sur la tête de Dieu. "Bleu" pour "Dieu" se retrouve dans de nombreux jurons : ventrebleu, palsambleu, morbleu, jarnibleu, tubleu, parbleu, corbleu, sacrebleu...
trou bleu
(Nouvelle-Calédonie) Bassin plus profond dans un lagon ou une rivière, trou d'eau dans lequel on peut plonger de haut.
viande bleue
Viande grillée en surface mais toujours crue à l'intérieur : un steak bleu, une entrecôte bleue.
zone bleue
Zone urbaine où la durée de stationnement est limitée.