pourpre.com

miroité

×
(miroité-es)
anciennement miroüetté
vieux, rareEn parlant d'un tissu : qui est lustré par endroits, qui présente des moirures dues à l'usure.
En parlant d'un cheval bai: dont la robe présente des taches plus claires.
Après avoir laissé échapper cette exclamation, le vieillard se couvrit les genoux avec un pan de sa dalmatique, espèce de robe en velours noir, ouverte par devant, à grandes manches et sans collet, dont la somptueuse étoffe était miroitée. Ce reste du magnifique costume qu'il portait jadis comme président du tribunal des Parchons, fonctions qui lui avaient valu l'inimitié du duc de Bourgogne, n'était plus alors qu'un haillon.Maître Cornélius, Honoré de Balzac, 1855

Composition