pourpre.com

isabelle

×
ÉchantillonRGBRGBHLS
 #CFB07781.2%69.0%46.7%39°63.9%47.8%
 #D1B57C82.2%71.0%48.8%40°65.5%48.4%
 #D4BA8183.2%72.9%50.9%41°67.1%49.0%
 #D6BF8784.2%74.9%53.0%42°68.6%49.8%
 #D9C38C85.3%76.9%55.1%43°70.2%50.5%
 #DCC99286.3%78.8%57.3%45°71.8%51.4%
(invariable)
probablement de l'arabe hizah, lion, par référence à la couleur de l'animal
pelageEn parlant d'un équidé : à la robe café au lait et aux extrémités et crins noirs.

S'emploie également en dehors du champ équestre pour désigner une teinte jaune pâle (voir citation).

Autre origine possible du mot : Isabelle la Catholique aurait fait le voeu, au siège de Grenade en 1491, de ne changer de chemise qu'à la fin du siège. La couleur viendrait donc de celle qu'avait pris le vêtement à la fin du siège...
Je ne récoltai aucun objet curieux, si ce n'est un oeuf de pingouin, remarquable par sa grosseur, et qu'un amateur eût payé plus de mille francs. Sa couleur isabelle, les raies et les caractères qui l'ornaient comme autant d'hiéroglyphes, en faisaient un bibelot rare.Vingt mille lieues sous les mers, Jules Verne, 1870
#CFB077
#DCC992