pourpre.com

cinabre

×
ÉchantillonRGBRGBHLS
 #F0030194.1%1.2%0.4%47.3%99.2%
 #EA020291.9%1.1%0.9%46.4%98.0%
 #E4020389.7%1.0%1.5%360°45.4%97.8%
 #DF020587.5%0.9%2.0%359°44.2%97.9%
 #D9020685.3%0.9%2.6%359°43.1%98.0%
 #D4020883.1%0.8%3.1%358°42.0%98.1%
Cristal de cinabre
(par Rob Lavinsky, Creative Commons BYSA)

Champ rouge

#F00301

#D40208
(invariable)
du grec kinnabari
Rouge vif.
Le cinabre est un minéral qu'on réduisait en poudre afin notamment de teindre les tissus et fabriquer de l'encre rouge.
(...) enfin des troupes d'admirables mulles-rougets, véritables paradisiers de l'Océan, que les Romains payaient jusqu'à dix mille sesterces la pièce, et qu'ils faisaient mourir sur leur table, pour suivre d'un oeil cruel leurs changements de couleurs depuis le rouge cinabre de la vie jusqu'au blanc pâle de la mort.Vingt mille lieues sous les mers, Jules Verne, 1870
Connotations : riche, lumineux, dangereux
Synonyme de vermillon.

#F00301
cinabrin
Formes : "cinabrin", "cinabarin" (cinabrin-es, cinabarin-es)
rareDe la couleur du cinabre
Je n'ajouterai pas à ta stupeur en te faisant l'éloge de ma femme, ne crains rien, je ne te dirai point qu'elle est belle, qu'elle a des yeux de saphir ou de jayet, et que ses lèvres sont cinabrines, non ; elle n'est même pas jolie, mais que m'importe ?Marthe, histoire d'une fille, Joris-Karl Huysmans, 1844