pourpre.com

blanc

×
blanc
ÉchantillonRGBRGBHLS
 #FEFEFE99.6%99.6%99.6%99.6%0.0%
 #FDFDFD99.2%99.2%99.2%99.2%0.0%
 #FCFCFC98.8%98.8%98.8%98.8%0.0%
 #FBFBFB98.4%98.4%98.4%98.4%0.0%
 #FAFAFA98.0%98.0%98.0%98.0%0.0%
 #F9F9F997.6%97.6%97.6%97.6%0.0%
Paysage enneigé
Paysage enneigé
(licence libre)
(blanc-ches)
du germanique blank, blanc
Couleur de la neige, de la fleur de coton, du lait, de la farine de blé.
Et la lance courte, grosse, roide, au fer bien aigu, le destrier haut, fort et vif, la robe de Lancelot, son manteau fourré d'hermine, tout était blanc, et jusqu'à son escorte, vêtue de blanc, montée sur des chevaux blancs.Les Enfances de Lancelot, Jacques Boulenger, 1922
Connotations : lumineux, aube, absence, silence, pâle, maladif, mort, linceul, cadavérique, fantomatique, froid, pur, virginal, mariage, intact
Expressions : éléphant blanc, document en blanc, vers blancs, colère blanche, blanc de colère, "c'est bonnet blanc et blanc bonnet", le carnet blanc, blanchir de l'argent, semaine du blanc, de la blanche... (voir toutes les expressions en blanc)
Ressources :

Champ blanc
#FEFEFE
#F9F9F9
blanchasse
(blanchasse-s)
péjoratif, rareD'un blanc sale.
Le mur faisant face à la porte était percé, sur sa droite, par une fenêtre à deux vantaux de PVC crème surmontés par un panneau de huit carreaux fixes. Rideaux de voilage blanchasse, pas très nets, store métallique.Suite à l'hôtel Crystal, Olivier Rolin, 2014
blanchâtre
(blanchâtre-s)
Qui tire vaguement sur le blanc.
C'est que, au sein de l'herbe verte, un vide se creusait, avec des braises et des rameaux à demi consumés : le vent n'avait pas encore dispersé la poudre blanchâtre des cendres.La Guerre du feu, J.-H. Rosny aîné, 1920
blanchi
(blanchi-es)
Qui est devenu blanc, par exemple suite à une forte émotion quand on parle du teint, ou à cause de l'âge quand il s'agit des cheveux.
Voir : chenu
Et il tira de dessous son manteau un bras nerveux et viril qui semblait celui d'un homme de vingt-cinq ans à peine, tandis que ses cheveux blanchis et sa taille courbée lui donnaient l'apparence d'un homme de soixante ans.Les Quarante-Cinq, Alexandre Dumas, 1888