pourpre.com

blafard

×
Repas de paysans, détail
(Louis Le Nain, 1642, domaine public)

Champ blanc
(blafard-es)
de l'ancien allemand bleich, "pâle", et var, "coloré"
carnationPâle, sans éclat.
Voir : blême, hâve, livide
Rien n'est plus doux au cœur plein de choses funèbres,
Et sur qui dès longtemps descendent les frimas,
Ô blafardes saisons, reines de nos climats,

Que l'aspect permanent de vos pâles ténèbres,
— Si ce n'est, par un soir sans lune, deux à deux,
D'endormir la douleur sur un lit hasardeux."Brumes et pluies", Les Fleurs du mal, Charles Baudelaire, 1861
Connotations : pâle, malade, saisi, hagard